Home

L’OMI sur le point d’élire son nouveau Secrétaire Général

Les élections approchent, mais les langues se délient à peine…A la fin du mois, l’Organisation Maritime Internationale, ou plutôt les 40 membres de son Conseil, éliront le nouveau Secrétaire Général, qui prendra ses fonctions pour 4 ans à partir de janvier 2016. Il remplacera M. Koji Sekimizu, qui a annoncé il y a plusieurs mois qu’il ne se représenterait pas à un deuxième mandat pour des raisons familiales, créant ainsi la surprise.

40 Etats, parmi les 171 nations membres de l’OMI, choisiront donc l’un des six candidats, qui représentent Chypre, la Fédération de Russie, la République de Corée, les Philippines, le Danemark et le Kenya.

Tous ces candidats ont une formation de nature maritime, qu’ils soient mécanicien ou architecte naval (profession de bon nombre d’anciens SG), ils ont représenté leur pays à l’OMI et la plupart d’entre eux ont également présidé des sous-comités ou comités.

La période de « lobbying » dans la course aux élections est maintenant achevée et deux candidats semblent favoris, malgré le relatif silence des médias maritimes sur le sujet. Tout d’abord M. Andreas Chrysostomou, déjà candidat à la précédente élection, architecte naval, directeur des affaires maritimes chypriotes, et grand habitué de l’OMI, dont il présida le Comité MEPC pendant dix ans. L’autre favori, le candidat danois M. Andreas Nordseth, possède également un CV idéal. Diplôme de capitaine, donc ancien navigant, devenu directeur des affaire maritimes danoises, c’est un véritable homme de terrain. S’ajoute à sa candidature les atouts que présente sa nationalité, le Danemark étant reconnu comme une nation maritime majeure, mais aussi comme un état soucieux des questions liées à l’environnement et très actif dans ce domaine. Citons un autre prétendant au poste, issu directement du Secrétariat de l’OMI, le candidat kenyan, actuellement directeur de la section de l’OMI chargée des programmes de coopération. N’oublions pas que les Etats membres aiment à choisir un candidat faisant déjà « partie de la maison » pour accéder aux fonctions suprêmes. Résultats des courses le 30 juin.

Article paru dans Le Marin du 12 juin 2015.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s